Aufildemeslectures18

 

Shades of light

livreAuteur: V.E. Schwab

Edition: Lumen

Nombre de pages: 761

Résumé

Kell est un magicien de sang, un sorcier capable de voyager d’un monde à l’autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est, à chaque fois, le cœur et l’âme. Le nôtre est gris. Le deuxième, rouge, déborde de magie. Dans le blanc, elle s’est faite bien trop rare quand, dans le noir, elle a tout dévoré. Et le fléau s’apprête à contaminer chacun des univers jusqu’au dernier – ce n’est plus qu’une question de temps…

Car les ténèbres ont déjà commencé à s’étendre sur le flamboyant Londres rouge. Les habitants en sont réduits à choisir entre céder aux sirènes dévastatrices de la magie et entamer contre elle une lutte désespérée jusqu’à la mort. Si Kell semble immunisé contre le poison qui gangrène son royaume, la fin le guette, lui aussi… à moins que des alliés inattendus ne le rejoignent dans la bataille À commencer bien sûr par Lila, qui ne raterait pour rien au monde une occasion de partir à l’aventure et faire étalage de sa puissance. Mais, aussi intrépides qu’ils soient, comment de simples magiciens pourraient-ils faire le poids face à l’incarnation même de la magie?

Mon avis

Je ne dévoilerai rien sur l’intrigue pour ne pas spoiler vu que c’est le dernier tome de cette trilogie juste qu’on reprend là où on s’est arrêté avec le second tome.

Du début à la fin, on est tenu en haleine puisque tous nos personnages sont constamment exposés à divers dangers. Mais attention, certaines scènes sont musclés voir rudes, il faut avoir le cœur bien accroché, car l’atmosphère est sombre tout au long du roman.

Au fil des tomes, l’histoire s’est faite de plus en plus ambitieuse et profonde: les intrigues sont ici multiples, imbriquées les unes dans les autres et s’enchaînent non-stop jusqu’à la fin. Chaque personnage a son moment, sa part de lumière, et le tout est mené avec brio.

La plume de Victoria Schwab est efficace et rythmée, sans toutefois mettre de côté les émotions et les introspections des personnages.

Bref, je conseille cette trilogie à tous les amateurs de fantasy.

Dans : Chroniques
Par aufildemeslectures18
Le 7 mars 2019
A 12 h 45 min
Commentaires : 0
 

Répondre

 
 

The subject of life |
Françaisgraulhet |
Les lectures de Lucile et Nina |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | saliha Kaouci
| Dyonisosart
| Lahierokarantine