Aufildemeslectures18

 

Le syndrome du spaghetti

livreAuteur: Marie Vareille

Edition: Pocket jeunesse

Nombre des pages: 278

 

Résumé

Quand la vie prend un virage aussi terrible qu´inattendu, comment se réinventer et garder espoir dans l´avenir?

Léa a 16 ans, un talent immense et un rêve à réaliser. Entraînée par son père, qui est à la fois son modèle, son meilleur ami et son confident, elle avance avec confiance vers cet avenir tout tracé.

À 17 ans, Anthony, obligé de faire face à l’absence de son père et aux gardes à vue de son frère, ne rêve plus depuis longtemps.

Ils se sont croisés une fois par hasard; ils n’auraient jamais dû se revoir.

Pourtant, lorsque la vie de Léa s’écroule, Anthony est le seul à pouvoir l’aider à se relever.

Leurs destinées s’en trouvent à jamais bouleversées.

 

Mon avis

« Les spaghettis sont comme nos lignes de vie ».

Côté intrigue, on suit l’histoire de Léa. Elle va devoir apprendre à se reconstruire face à l’adversité des épreuves que la vie lui a mises à travers sa route tout en reprenant espoir en celle-ci grâce à Anthony.

Dans ce roman, Marie V. aborde ici différents thèmes comme les rêves d’enfant, le deuil, la maladie, l’amitié, les relations entre sœurs et l’amour.

Une fois de plus, la plume de Marie V. est douce, juste, parfois drôle, parfois émouvante mais le tout parfaitement dosée.

Et merci à Marie V. pour ce roman attendrissant et touchant qui évoque cette maladie méconnue.

Pour finir, je vous recommande de le lire car ce roman fait partie de mes coups de cœurs livresques de cette année.

Dans : Chroniques
Par aufildemeslectures18
Le 13 décembre 2020
A 13 h 40 min
Commentaires : 0
 
 

Je peux très bien me passer de toi

livreAuteur: Marie Vareille

Edition: Charleston

Nombre des pages: 339

Résumé

Chloé et Constance sont bonnes copines, bien qu’elles n’aient en commun que leurs vies sentimentales catastrophiques. Un soir, les deux jeunes femmes décident de prendre leur vie en main en concluant un pacte. Chloé, séductrice dans l’âme et Parisienne jusqu’au bout des ongles, devra s’exiler en pleine campagne avec l’interdiction d’approcher un homme pendant six mois. Constance, incorrigible romantique, s’engagera à coucher le premier soir avec un parfait inconnu. Des vignobles du Sauternais à Londres en passant par Paris, cet étrange pacte entraînera les deux amies bien plus loin que prévu…

Mon avis

J’avais envie de lire une lecture contemporaine, rafraîchissante et pleines d’humour c’est pourquoi j’ai lu ce roman de Marie Vareille. Et effectivement, j’ai passé un agréable moment de lecture.

Côté intrigue, on suit Chloé et Constance qui sont amies. Elles concluent ensemble le pacte de changer de vie tout en relevant plusieurs défis pour le meilleur ainsi que le pire.

J’ai aimé les suivre dans leurs péripéties hilarantes et assister à leurs échanges tordants.

Concernant les personnages, Constance et Chloé sont totalement opposées mais elles ont quelques points communs entre elles comme leur vie sentimentale foireuse, leur caractère bien trempé et leur répartie piquante.

De plus ce roman est bourré de références littéraires et l’histoire se déroule en France avec un passage à Londres, ce qui est vraiment très plaisant.

J’ai une fois de plus adoré la plume de Marie V. qui est toujours aussi prenante, fluide, légère et touchante.

Bref, je vous le conseille vivement si vous voulez lire un livre feel-good.

Dans : Chroniques
Par aufildemeslectures18
Le 15 novembre 2020
A 19 h 05 min
Commentaires : 0
 
 

Je suis ton soleil

livreAuteur: Marie Pavlenko

Edition: Flammarion

Nombre des pages: 497

 

Résumé

Déborah démarre son année de terminale sans une paire de chaussures, rapport à Isidore le chien-clochard qui s’acharne à les dévorer. Mais ce n’est pas le pire, non.

Le pire est-ce sa mère qui se met à découper frénétiquement des magazines ou son père au bras d’une inconnue aux longs cheveux bouclés?

Le bac est en ligne de mire, et il va falloir de l’aide, des amis, du courage et beaucoup d’humour à Déborah pour percer les nuages, comme un soleil.

Mon avis

Côté intrigue, on suit le quotidien de Déborah durant son année de terminale. On la voit face aux épreuves du quotidien tantôt heureux comme malheureux.

Le personnage de Déborah ne cesse de nous étonner, de nous émouvoir et de nous faire rire. Et on s’y attache vite comme à Isidore son chien.

La plume de Marie P. est pleine d’humour et elle nous décrit des situations cocasses et hilarantes avec une telle précision qu’on se les imagine facilement tout en contrastant avec des sujets difficiles (tentative de suicide, deuil…).

Ce roman est parsemé de références culturelles de tous horizons, et j’ai aimé en reconnaître au fil des pages.

En bref, Je suis ton soleil est une plongée dans l’adolescence tout en étant un hymne à la joie et à la vie.

Dans : Chroniques
Par aufildemeslectures18
Le 4 octobre 2020
A 21 h 03 min
Commentaires : 0
 
 

Phobie douce

livreAuteur: John Corey Whaley

Edition: Casterman

Nombre des pages: 312

Résumé

De toute façon, Solomon n’avait jamais besoin de sortir de la maison. Il avait de la nourriture. Il avait de l’eau. Il pouvait voir les montagnes depuis la fenêtre de sa chambre. Ses parents étaient si occupés qu’il organisait sa vie à la maison à sa guise. Jason et Valérie Reed n’intervenaient pas, parce que finalement céder à leur fils était la seule solution pour qu’il aille mieux. À L’âge de seize ans, il n’avait pas quitté le domicile familial depuis trois années, deux mois et un jour. Il était pâle, assez souvent pieds nus, et allait plutôt bien.

Mon avis

Lorsque j’ai lu ce roman, je ne savais pas trop à quoi m’attendre en commençant cette lecture mais j’ai été immédiatement captivée par son côté tendre et touchant.

Dans ce roman outre l’agoraphobie, l’auteur aborde d’autres thèmes tout aussi importants comme l’amitié, la confiance en soi et dans les autres, la quête d’identité et l’homosexualité. Pour cela, il a fait preuve d’une sensibilité profonde, arrivant à exprimer les angoisses de Solomon, les volontés de Lisa, et les questionnements de Clark.

Côté intrigue, on suit 3 personnages (Solomon, Lisa et Clark) dans leur quotidien. Sachant que Solomon est agoraphobe et se sent parfaitement rassuré chez lui avec ses petites habitudes. Malgré ça, il fait cependant régulièrement des crises d’angoisse. De son côté, Lisa est décidée de le guérir pour pouvoir obtenir une bourse dans une bonne fac de psychologie… Tant qu’à Clark, il est le petit ami de Lisa, celui-ci va aider Lisa dans sa mission pour y parvenir.

Dans : Chroniques
Par aufildemeslectures18
Le 15 septembre 2020
A 13 h 33 min
Commentaires :1
 
 

Le café des petits miracles

livreAuteur: Nicolas Barreau

Edition: Livre de Poche

Nombre des pages: 312

Résumé

Timide et romantique, Éléonore adore s’évader dans la lecture et croit aux présages, petits messagers du destin. N’ayant pas hérité de l’intrépidité de sa grand-mère, elle n’est pas du genre à prendre une décision sur un coup de tête. Mais la vie est parfois imprévisible! Et une phrase énigmatique trouvée dans un vieux livre peut avoir des conséquences inattendues, de celles qui bouleversent une existence. Éléonore l’ignore encore, par ce froid matin de janvier, quand elle saute dans un train pour Venise…

Mon avis

C’est le deuxième roman de Nicolas Barreau que je lis et j’ai encore une fois passé un bon moment de lecture.

Côté intrigue, on va suivre Nelly qui va tenter de découvrir qui a écrit cette citation dans le livre de sa grand-mère décédée. Pour cela, elle va se rendre à Venise. Va-t-elle résoudre ce mystère et se remettre aussi de sa déception amoureuse?

Concernant les personnages, Nelly est sensible ce qui la rend touchante du coup on s’y attache. Mais c’est aussi une gaffeuse ce qui va l’amener dans des situations cocasses. Et les personnages secondaires (Valentino notamment) sont aussi attachants.

N’ayant jamais été à Venise, j’ai apprécié découvrir cette ville à travers le périple de Nelly.

Bref, une chouette lecture feel-good.

Dans : Chroniques
Par aufildemeslectures18
Le 9 septembre 2020
A 21 h 36 min
Commentaires : 0
 
 

Ces liens qui nous séparent

livreAuteur: Ann Brashares

Edition: Gallimard

Nombre des pages: 336

Résumé

Sasha et Ray passent tous leurs étés dans la vieille maison de famille de Long Island. Depuis l’enfance, ils partagent tout, lisent les mêmes livres, courent les mêmes sentiers sablonneux vers la plage, dorment dans le même lit. Mais ils ne se sont jamais rencontrés! Car le père de la jeune fille a été marié avec Lila, la mère de Ray. Et depuis leur séparation houleuse, chacun a refait sa vie et veille à ce que leurs nouvelles familles ne se voient jamais en même temps dans la maison des vacances. Mais cet été, le destin s’en mêle, aidé d’Emma, Quinn et Mattie, leurs trois sœurs irrésistibles. Les chemins de Ray et Sasha vont enfin se croiser. Et bien des certitudes vont voler en éclats.

Mon avis

Il ne faut pas se fier ici au résumé mais plutôt au titre du livre car il s’agit une histoire de famille dans ce roman.

On suit pas seulement l’histoire de Ray et Sasha, mais aussi celle des autres membres de cette famille (ou plutôt de deux familles).

Allant de paragraphe en paragraphe, on découvre le ressenti de chaque personnage face à cette situation familiale compliquée.

Et un drame inattendu va permettre de découvrir les raisons du pourquoi cette famille s’est déchirée.

Dans : Chroniques
Par aufildemeslectures18
Le 15 mars 2020
A 21 h 36 min
Commentaires : 0
 
 

Tous nos jours parfaits

livre

Auteur: Jennifer Niven

Edition: Gallimard

Nombre des pages: 377

Résumé

Quand Violet et Finch se rencontrent, ils sont au bord du vide, en haut du clocher du lycée, décidés à en finir avec la vie.

Finch est la « bête curieuse » de l’école. Il oscille entre les périodes d’accablement, dominées par des idées morbides et les phases « d’éveil » où il déborde d’énergie. De son côté, Violet avait tout pour elle. Mais neuf mois plus tôt, sa sœur adorée est morte dans un accident de voiture. La survivante a perdu pied, s’est isolée et s’est laissée submerger par la culpabilité.

Pour Violet et Finch, c’est le début d’une histoire d’amour bouleversante: l’histoire d’une fille qui réapprend à vivre avec un garçon qui veut mourir.

Mon avis

Tous nos jours parfaits est un roman bouleversant avec des personnages authentiques et on ne peut pas rester indifférent face à leur histoire.  J’ai pris mon temps pour le lire car cette lecture a été riche en émotions.

Concernant l’intrigue, on suit d’une part Violet qui n’arrive pas à faire le deuil de sa soeur et d’autre part Finch qui a des pensées suicidaires. Ces deux personnages vont se rencontrer en haut d’un clocher et par la suite ils vont essayer ensemble de surmonter leurs douleurs respectives. Au fil des pages, on voit leur pudeur se transformer en confiance mais aussi leur amitié devenir amour.

Evidemment, on s’attache à ces personnages qui sont écorchés par la vie chacun à leur manière.

Quant à la plume de Jennifer N., elle est touchante et percutante. Car elle a réussi à nous retransmettre les émotions de ses personnages malgré les sujets abordés qui sont assez lourd comme le suicide, la dépression et la bipolarité.

J’ai bien aimé le côté « road-trip » qui nous fait découvrir beaucoup d’endroits de l’Indiana que je ne connaissais pas (exemple: l’arbre aux chaussures…) et cela rend aussi l’histoire un peu plus légère.

Bref, je le recommande à tous car c’est un de ces livres qui nous fait prendre conscience que la vie est précieuse et formidable.

Dans : Chroniques
Par aufildemeslectures18
Le 28 février 2020
A 21 h 35 min
Commentaires : 0
 
 

Terre de Brume: le choix des élues (tome 2)

livreAuteur: Cindy Van Wilder

Edition: Rageot

Nombre des pages: 320

 

Résumé

Héra et Intissar ont pénétré au cœur de la montagne dans l’espoir de trouver les Semeurs et de pouvoir les convaincre de se joindre à elles dans leur lutte contre la Brume. Mais dans la société qu’elles découvrent, être étrangères et être des femmes n’est pas un atout. Très vite, Héra et Intissar sont mises au cachot. Tandis qu’Intissar se bat contre la Brume qui consume son esprit depuis l’attaque de Scyll, Héra s’allie à deux autres prisonniers qui lui ont révélé une rumeur: une arme serait cachée au cœur de la montagne qui leur permettrait de vaincre la Brume définitivement.

Mon avis

Ça fait quelques mois que j’avais lu le premier tome et j’ai vite repris mes repères avec ce deuxième tome de la duologie « Terre de brume ». Ce fut encore un bon moment de lecture.

Dans ce tome, la Brume prend de plus en plus de place dans ce monde et semble sur le point de gagner, mais rien n’est encore joué car bien sûr nos héroïnes vont intervenir dans sa conquête.

Au fil des chapitres, on alterne entre les points de vue d’Intissar et Héra mais aussi d’autres personnages (Hector, Démétria et même la brume). Tous ceux-ci nous permettent de mieux comprendre le déroulement des événements.

Comme à chaque fois, Cindy Van Wilder essaie de véhiculer de nombreux messages à travers son histoire tels qu’ici l’écologie, l’acceptation de soi et les conséquences de ses actes. Et évidemment, sa plume est encore et toujours très addictive.

En bref, c’est une duologie à l’univers fascinant et aux personnages charismatiques avec une fin ouverte dont vous ne serez pas déçu je vous le dis.

Dans : Chroniques
Par aufildemeslectures18
Le 14 février 2020
A 20 h 20 min
Commentaires : 0
 
 

Les mille visages de notre histoire

livreAuteur: Jennifer Niven

Edition: Gallimard

Collection: Pole-fiction

Nombre des pages: 496

Résumé

Tout le monde croit connaître Libby Groby, pourtant, personne ne s’est jamais intéressé qu’à son obésité. Elle a longtemps vécu recluse dans sa chambre, cachant son corps et ses angoisses. Cette année, sa vie peut changer: Libby s’est inscrite au lycée.

Tout le monde croit connaître Jack Masselin: étudiant rebelle, sexy… aux réactions imprévisibles. Sous son arrogance, Jack a enfoui un secret douloureux.

Une histoire d’amour rédemptrice. Des ados justes et charismatiques et le courage de s’accepter tel que l’on est.

Mon avis

C’est la première fois que je lis un roman de Jennifer Niven dont j’ai beaucoup entendu beaucoup parler avec Tous Nos jours parfaits (que je vais bientôt lire aussi d’ailleurs).

Côté intrigue, c’est l’histoire de la rencontre entre Libby et Jack, deux adolescents qui ne semblent rien avoir en commun et pourtant… Ceux-ci vont se trouver, évoluer ensemble et ils vont s’épauler parfois se blesser mais on sent parfaitement le lien se tisser entre eux.

Concernant les personnages, les deux principaux sont attachants. J’ai aimé découvrir leur point de vue ainsi que leurs sentiments au fil des chapitres.

A travers son roman, Jennifer N. essaie de nous faire réfléchir sur le regard d’autrui, le harcèlement scolaire et l’estime de soi.

Bref, je vous le conseille vivement. Car j’ai passé un agréable moment avec ce roman contemporain young adult.

Dans : Chroniques
Par aufildemeslectures18
Le 23 janvier 2020
A 19 h 23 min
Commentaires : 0
 
 

De joie coulent mes larmes

livreAuteur: Lena Walker

Edition: Pocket

Collection: Poche

Nombre des pages: 325

 

Résumé

Romy a 27 ans, un amoureux, un job, des amis, une grand-mère qui l’a élevée et chez qui elle vit, dans le vieux Saint-Tropez. Une existence relativement insouciante.

Mais tout va voler en éclats. Elle surprend Nicolas dans les bras de sa meilleure amie, à quelques semaines de leurs fiançailles… Désespérée, elle lâche son travail de vendeuse chez un traiteur réputé pour ses délicieux soufflés et découvre que, même sous le soleil, la vie peut être morose. Heureusement, Paul, l’ami de toujours, va la forcer à prendre son destin en main. Elle a toujours rêvé d’être chroniqueuse à la télé? Ça tombe bien, il lui a décroché un rendez-vous pour un casting, à Paris. Au pied du mur, Romy va devoir tenter sa chance, et réinventer sa vie…

Mon avis

J’ai eu envie de retrouver la plume de Lena Walker et cette fois-ci avec son dernier roman que je n’avais pas eu le temps de lire mais qui me faisait envie. Ce fut encore une fois un bon moment de lecture pour moi.

Côté intrigue, on suit Romy dans sa vie familiale, amoureuse ainsi que son parcours professionnel. Du coup, on est témoin de tous les changements dans sa vie qu’il soit heureux ou malheureux.

Par rapport aux personnages, on s’attache facilement à eux parce qu’ils sont adorables.

Dans ce roman, Lena W. nous transmet plusieurs messages comme: croire en ses rêves, ne jamais désespérer, croire en l’amitié et en l’amour.

En bref, c’est un roman feel-good comme on les aime qui permet de passer un bon moment et je vous le recommande.

Dans : Chroniques
Par aufildemeslectures18
Le 21 décembre 2019
A 12 h 56 min
Commentaires : 0
 
12345...9
 
 

The subject of life |
Françaisgraulhet |
Les lectures de Lucile et Nina |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | saliha Kaouci
| Dyonisosart
| Lahierokarantine